Organiser la préparation de vos commandes

Un internaute vient de passer une commande sur votre boutique en ligne ou sur l’une de vos marketplaces, elle va devoir être traitée rapidement par vos préparateurs de commandes afin de satisfaire pleinement votre acheteur.

Etape clé pour la satisfaction de vos clients, la préparation de vos commandes consiste à collecter les articles stockés dans l’entrepôt ou la zone de stockage et éventuellement à les regrouper dans une zone dédiée à la préparation avant de les expédier. Le temps de préparation et la qualité de la préparation sont autant de signes vecteurs de professionnalisme et de sérieux pour l’entreprise que cette dernière doit maitriser. La préparation de commande induit donc de :

  • Maitriser le temps de préparation permettra de diminuer les coûts et d’optimiser la rentabilité de votre activité.
  • Collecter les bons produits : envoyer les produits commandés par l’internaute sans erreurs.

Mes commandes sont préparées plus rapidement depuis que nous avons mis en place des sessions de préparation.

— Christopher Nania, Team Tex

optimiser la préparation de commandes ecommerce

Optimisation de la préparation de commandes :

La mise en place de process stricts peut permettre d’améliorer la préparation de vos commandes dans une certaine limite mais l’optimisation de la préparation sera possible avec la mise en place d’une solution comme ShippingBo ou d’un WMS (Warehouse Management System). Ce type de solution, paramétrée en fonction de règles prédéfinies, permettra l’organisation de session de préparation de commande.

Comment organiser la préparation de commande ?

La préparation de commande peut se faire à l’unité c’est-à-dire commande après commande, ou encore sous forme de session ou de « run ».

Regrouper les commandes ayant des caractéristiques similaires permet d’optimiser son temps de préparation. Plusieurs possibilités de tri sont possibles par exemple :

  • Critère de temps :
    • comme les commandes prioritaires,
    • ou bien les commandes les plus anciennes,
    • ou même celles qui doivent être prêtes avant 13 heures en raison de leur destination
  • De typologie de produits :
    • Les commandes composées d’un seul et unique produit (similaire à toutes les commandes)
  • De poids :
    • Gestion différente des commandes supérieures à 3 kg ou à 30 kg par exemple. On sortira par exemple les produits des plus lourds au plus léger.
  • De zoning dans l’entrepôt
    • Selon un parcours optimisé, ou plusieurs listes en fonction des types et modes de préparation choisis.

Suivant les organisations et les règles de gestion que l’on se fixe : l’entreprise peut prendre en compte l’ensemble de la commande (toutes les lignes, tous les articles) et la transmettre telle quelle à l’entrepôt, ou elle ne transmet que les marchandises en statut disponi

Une préparation de commande efficace en 6 points-clés !

Pour obtenir efficacité et efficience dans le processus de préparation de commandes (en terme de coûts, délais et qualité), l’organisation des sessions de préparation peu se baser sur plusieurs axes :

Réduire la longueur des trajets :
En optant pour une classification et un rangement des références du type ABC (les références les plus commandées en volume sont situées aux endroits les plus accessibles. Pour en savoir plus voir La méthode ABC (loi de Pareto)).
En respectant des circuits de préparation qui n’obligent pas le préparateur à passer plusieurs fois au même endroit (ordre de prélèvement optimisé).

Limiter les ruptures de charge :
En renseignant au fur et à mesure les mouvements de marchandises (rigueur des préparateurs et caristes requise).
En utilisant un outil de pilotage de l’entrepôt en temps réel.
En réapprovisionnant le picking de manière efficace.

Limiter les risques d’avaries :
En mettant en place des chemins de préparation de commandes qui respectent la nature des produits (ne pas préparer en même temps des articles toxiques avec de l’alimentaire par exemple).
En prélevant les articles dans un ordre qui respecte le poids et la densité des articles (au cours de la préparation, placer les articles les plus denses en dessous des articles fragiles).

Optimiser l’accessibilité des articles :
En ne plaçant pas les références lourdes en hauteur.
En ne rangeant pas les articles trop en profondeur dans les étagères.
En mettant en place des allées de préparation qui permettent aux préparateurs de se croiser et de se doubler.
En ne lançant pas en même temps trop de préparations dans la même zone (risques d’embouteillage devant les emplacements des références à plus forte rotation).

Utiliser les meubles de rangement adaptés aux caractéristiques des produits :
En choisissant des meubles de stockage en fonction de la rotation des références (par exemple les dynamiques pour les articles à forte rotation).
En choisissant des meubles de stockage en fonction du volume et de la densité des articles.

Améliorer l’ergonomie des postes de travail

En disposant méthodiquement les outils et matières nécessaires à la composition du colis dans un rayon d’un mètre autour du préparateur de commandes, vous optimisez le temps de préparation des commandes. Le préparateur réduit ses gestes inutiles en allant chercher un élément manquant.